Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


COMMENT ENSEIGNER LA MORALE AUX ADOLESCENTS ? Étude sur la compétence disciplinaire 8 du cours de religion catholique et ses enjeux théologiques

Publié par Gabriel MANZUKULA Mjrrdcongo sur 24 Juin 2014, 17:51pm

Catégories : #Théologie de la libération

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; }

Université Catholique de Louvain

Faculté de Théologie

Défense de Mémoire de Théo22MD

Nom et prénom : MANZUKULA DIANKUNZU Gabriel

Date et heure: Mardi, 24 Juin 2014 à 15h00

Local : Desc 80

***************************************************************************

Résume pour la défense du mémoire juin 2014

***************************************************************************

1. Remerciements

Université Catholique de Louvain

Faculté de Théologie

Responsable de l'agrégation en théologie et Président du Jury : Professeur Henri DERROITTE, promoteur

Membres du Jury : Professeur Eric GAZIAUX, lecteur

Professeur Nicolas MOSEU, lecteur

2. Thèmes et contenu du mémoire

COMMENT ENSEIGNER LA MORALE AUX ADOLESCENTS ?

Étude sur la compétence disciplinaire 8 du cours de religion catholique et ses enjeux théologiques

3. Plan

Introduction

1. Enseigner la morale ou la religion catholique aux adolescents

2. L’œuvre du théologien moraliste Xavier THÉVENOT

3. Pistes nouvelles pour une argumentation éthiquement

Conclusion

Résumé pour la défense

La religion a existé depuis toujours et elle a accompli tout au long de l’histoire d’innombrables fonctions, la plupart sont fondamentales pour le développement de l’humanité, déjà que depuis toujours la religion était étroitement liée avec les bases morales des peuples et encore elle l’est aujourd’hui. C’est à ces dernières que se dirige l’agir humain parce que toutes les décisions humaines font surface sur la base de leurs connaissances, leurs croyances. La religion constitue la materia prima de la morale.

Dans le présent travail, nous avons analysé comment enseigner la morale aux adolescents (12–18 ans) dans le cours de religion catholique ? La visée poursuivie est de mettre en œuvre la compétence disciplinaire 8 : construire une argumentation éthique, du cours de religion catholique et proposer des pistes nouvelles pour construire et développer ladite argumentation chez les jeunes de notre temps, avec l’apport de la théologie morale Xavier Thévenot.

Pourquoi ? Parce que d'après nos recherches et nos études menées nous avons trouvé que les questions et les approches relatives à l’éducation morale ont connu une attention particulière tardive dans les programmes de religion catholique en Belgique francophone. C’est pourquoi encore aujourd’hui il n’y a presque pas de production des manuels pédagogiques et didactiques de religion sur la morale, à part celui de Cas de conscience de Mme Bernadette Wiame. Cependant, il y a une urgence nécessité dans ce domaine pour donner de balises nécessaires qui indiquent où va la destinée de l’humanité tout entière et de nos jeunes en particulier. Il est évident que comme les uns font des approches sur la relevance d’une éducation intellectuelle, physique, scientifique, de même les autres repensent aussi la nécessité d’une éducation morale.

Une des raisons fondamentales de repenser cette nécessité éthique et morale est la relative homogénéité morale de notre société belge, enclavée ou immergée profondément dans l’esprit axiologique traditionnel en confluence avec des axiologies modernes et étrangères marquées par la pluralité religieuse, culturelle, idéologique, et axiologique. L’éclosion du problème de l’éducation morale constitue en Belgique francophone un variable dépendent de cette pluralité et de l’hégémonie de la techno-science et de l’économie capitaliste.

Il est évident que dans la vie quotidienne, l’éducation morale offre une problématique plus complexe que d’autres éducations spécifiques pour son caractère éthique qui touche et perse l’être de la personne de tout le temps. Son contenu donne la capacité à l’homme pour résoudre de façon responsable et autonome les alternatives ou les conflits axiologiques qui se présentent dans la vie d’ordre politique, idéologique, technique, politique et religieux.

Dans cette optique, l’éducation morale parait comme une tâche impossible parce qu’elle est attrapée par une socialisation adaptée et un individualisme subjectif. Cependant, une réflexion pondérée nous révèle qu’il est possible penser une éducation morale comme une tâche d’une quête de sens de la vie dans un chemin d’humanisation pour une croissance en humanité de nos jeunes élèves. Cette tâche se comprend dans la construction dialogique de certaines normes et lignes directrices de conduite à travers lesquelles les jeunes élèves peuvent élaborer des solutions créatives et responsables aux dilemmes axiologiques qui se présentent dans leur vie et dans la société.

En ce sens, nous pourrions dire que l’éducation morale est un processus croissant de maturité cognitive, motivationnel, et pratique qui poursuit l’auto-construction d’une personnalité morale de nos jeunes élèves de façon autonome et responsable pour construire des arguments éthiques adéquats, pertinents et cohérents, et qui influencent leurs décisions et leurs comportements devant différentes alternatives axiologiques du monde d’aujourd’hui.

C'est pour cela, pour réaliser cette éducation morale, nous avons fait une étude analytique et herméneutique du Programme de religion catholique de 2003 pour ressortir l'esprit logique sous-jacent. Nous avons pu découvert cet esprit du Programme dans les finalités, l'anthropologie, les compétences et la dynamique du cours de religion catholique en corrélation/articulation/confrontation avec l'ensemble de l'existence qui se basent sur une quête permanente de sens et du bonheur pour la croissance en humanité de nos jeunes élèves dans une société plurielle et démocratique.

Ayant découvert cet esprit du Programme de religion catholique de 2003 qui donne lieu à une logique de corrélation entre les réalités d'existence, les apports entre cultures et ressources de la foi chrétienne. La cohérence et la pertinence sont proposées comme critères d'inteligibilité dans cette corrélation. C'est pourquoi, nous avons opté de recourir à un des théologiens moralistes du XXIè siècle Xavier Thévenot parce que, d'une part, sa théologie morale est une anthropologie morale en quête de la construction d’un sujet éthique pour un monde nouveau. Cette théologie morale se propose comme une quête de sens, de bonheur dans un chemin d'humanisation. Et d’autres parts, nous avons pu trouver que sa théologie morale sert d'appui au Programme de religion catholique de 2003 pour les raisons suivantes :

  1. Le programme de 2003, en prônant la question du sens et de bonheur en moral, veut que les élèves croissent en humanité. Et notre auteur peut être considéré comme un maître ou passeur d’humanité, un ouvreur d’avenir et pédagogue.

  2. Pour l’ancrage de sa démarche théologique dans des réalités d’existence et la prise de conscience de la complexité humaine. Car, « si l’homme est complexe, si notre relation à Dieu se déroule au cœur de la complexité humaine, la démarche morale n’a rien avoir avec l’application passive de normes abstraites et théoriques. Au contraire, elle doit correspondre à une recherche de sens dans la confrontation concrète avec les réalités quotidiennes de l’existence ».

  3. Pour sa posture originale en théologie morale.

  4. Pour la vision morale qu’il développe comme une quête de sens dans le chemin d’humanisation.

Toutes ces raisons nous ont fourni des bases éthiques et théologiques nécessaires pour répondre à l’invitation dudit Programme et elles nous ont permis d’entrer dans l’esprit logique et dynamique du cours de religion catholique. Cette dynamique se comprend, comme nous avons dit précédemment, dans la corrélation de la compétence disciplinaire 8 avec les réalités d’existence, les apports culturels et les ressources de la foi chrétienne. Cette confrontation se veut un éclairage de conscience éthique pour l’esprit de nos jeunes en fin de les permettre de promouvoir des démarches, des critères, des repères, des valeurs et des biens humains pour un discernement et une construction d’arguments éthiques adéquats, cohérents et pertinents au moyen des grilles d’analyse systémiques et intelligibles pour leur apprendre à être.

C'est ainsi qu'à partir de la théologie morale de X. Thévenot, nous proposons que nos jeunes élèves deviennent des sujets éthiques et parviennent à construire une argumentation éthique avec une conscience morale éclairée. Sur ce, nous avons proposé des pistes nouvelles pour la construction d’une argumentation éthique dans le cours de religion catholique. Pour ce faire, nous avons opté, d’une part, de travailler la péricope sur la vocation d’Abraham (Gn 12,1-9) à partir de l’outil d’analyse systémique et ses présupposés de X. Thévenot qui nous a amené de tracer un chemin vers la vie bonne dans une communauté des personnes. C’est dans un seul but de faire éclore du sens pour et/ou dans la vie privée, ecclésiale et sociale de nos élèves. D’autre part, nous avons abordé la notion du bien dans la perspective aristotelicienne en confrontation avec Xavier Thévenot, Bernard Lonergan et Paul Ricœur pour donner une base philosophique et éthique au bien entendu comme le bonheur : la vie bonne. Pour y arriver nous nous sommes servi de la méthode herméneutique. Ces deux démarches éthiques constituent une école de vie d’apprentissage pour fournir des bases éthiques solides pour une construction d’une argumentation éthique pertinente et cohérente qui permettent aux élèves d’être des personnes éthiques modérées.

Je dis et je vous remercie pour votre aimable attention

Gabriel MANZUKULA, THEO22MD, UCL.

Résumé pour la défense du mémoire 24 juin 2014

Résumé pour la défense du mémoire 24 juin 2014

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents