Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


KINSHASA : LES PROPRIÉTAIRES DU "ROYAL HOTEL" (D'ORIGINE INDIENNE) HUMILIERAIENT ET EXPLOITERAIENT LES EMPLOYÉES CONGOLAISES...

Publié par Gabriel MANZUKULA Mjrrdcongo sur 22 Juin 2014, 16:32pm

Catégories : #Actualite

Sur l’avenue Kitona au numéro 3, et non loin du Boulevard du 30 Juin, à hauteur du siège de SN Bruxelles Airlines, à "Royal Hôtel", les employées sont humiliées, maltraitées et chassées comme du poisson pourri...

Les "Manji" ne sont plus seuls dorénavant. Ils seraient soutenus par "Melissa" –une belgo-congolaise. C’est désormais elle qui répond aux appels téléphoniques et aux réclamations de tous les licenciés abusivement.. « Même si nous partons en justice, vous ne serez pas vainqueurs. Car la famille "Manji" est friquée et très crainte à ‪#‎Kinshasa‬ : Ils sont capables de tout », a crié "Melissa", la responsable du restaurant à "Royal Hôtel".
"Malgré nos dénonciations, le droit du travail rd-congolais est raillé par les "Manji" -les propriétaires, de nationalité indienne et leurs associés" s'exclame un ancien agent de sécurité de cet établissement..

Les congés techniques et les licenciements abusifs se multiplient à l'endroit des rd-congolais. Seuls, les employés à "peau blanche" sont respectés. C’est de l’injustice ! En plein 21ème siècle, les indiens voudraient re-coloniser les rd-congolais ?

"La concurrence ? L’indien s’en fout. L’image d’entreprise ? L’indien l’ignore. Il est prêt à tout pourvu qu’il reçoive des clients. Dans une ville où les hôtels et flats hôtels pullulent, Royal Hôtel devrait non seulement se conformer à la loi rd-congolaise, mais aussi, tenir compte de la concurrence" souligne une employée congolaise licenciée sans motif apparent.

Cette structure hôtelière défie le ministère de la Justice & des Droits humains, celui du Travail, Emploi et Prévoyance Sociale, l’Institut National de Sécurité Sociale …
Tout agent rd-congolais qui tombe malade est d’office remplacé. Les justifications et les explications ne sont pas acceptées. L’indien se comporte en dieu. Il fait ce que bon lui semble.
« Ils nous contraignent à cette situation pour que nous ne réclamions pas les vrais contrats. Certains compatriotes cadres et agents de sécurité la soutienne, et sont mêmes prêts à nous tabasser..

Le 26 mai 2014, dans la matinée, un barman a été violenté sans motif par un des fils du propriétaire de cet hôtel, en la personne d’Alim Manji. Nous n’avons pas apprécié cet acte et nous comptions entamer une procédure juridique pour que cette injustice professionnelle prenne fin », a rapporté un autre de sécurité agent.. et de rajouter : « Nous demandons à tous ceux qui ont été lésés ici à Royal Hôtel de nous rejoindre dans cette marche. Car, l’union fait la force ». Ses sujets indiens continuent de se moquer de la justice et de toutes les instances du travail en Rd-Congo. Ils défient les autorités.

Une de phrases les plus prononcées par ces expatriés indiens : « Awa justice ezalaka te. Bo kende kofunda place bo lingi », traduit en français : « Dans ce pays la justice n’existe pas. Allez nous accuser là où vous voulez ».
Cet énoncé est un signe de mépris et un manque de respect aux institutions du pays. Si un sujet rd-congolais formulait un tel discours en Inde, il serait arrêté, condamné, voire refoulé après avoir été copieusement rossé.. Nous le savons tous.

KINSHASA Pages Claires

Commenter cet article

accommodation in Weston-Super-Mare 07/01/2016 12:16

Really charming post! Thanks for giving such great examples in this post.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents