Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


Corée du Nord: le régime contourne les sanctions de la communauté internationale

Publié par Gabriel MANZUKULA Mjrrdcongo sur 29 Juillet 2016, 21:01pm

Catégories : #Politique, #International, #Actualite

Corée du Nord: le régime contourne les sanctions de la communauté internationale

Avec une multiplication des provocations, des tirs de missiles à répétition, des exercices militaires renforcés et les rumeurs d'un nouvel essai nucléaire, la Corée du Nord met un point d’honneur à montrer qu’elle n’a aucune intention de céder aux pressions et aux sanctions internationales. Ces sanctions ont été renforcées depuis le quatrième essai nucléaire nord-coréen de janvier, mais leur efficacité est critiquée par certains analystes.

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20160728-coree-nord-sanctions-communaute-internationale-onu-union-europeenne-pyongyan?ns_campaign=reseaux_sociaux&ns_source=FB&ns_mchannel=social&ns_linkname=editorial&aef_campaign_ref=partage_aef&aef_campaign_date=2016-07-28

C’est un véritable déluge de sanctions qui s’abat sur la Corée du Nord cette année. Tout d'abord en mars dernier, le Conseil de sécurité de l’ONU a interdit au régime d’exporter ses matières premières et d’importer du carburant. Début juin, les Etats-Unis ont désigné le Nord comme pays « présentant un risque majeur en matière de blanchiment des capitaux », ce qui ouvre la voie à un nouveau tour de vis financier.

L’Union européenne a ensuite annoncé ses propres sanctions. Puis, le 10 juillet, Washington a - pour la toute première fois - placé nommément le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un sur liste noire, pour ses violations massives des droits de l’homme. Ces sanctions sont sans précédent mais pour le moment ont peu d’effets : le régime multiple les tirs de missiles, y compris depuis des sous-marins. Il continue de brandir ses menaces de guerre nucléaire. A Séoul, la presse cite une source gouvernementale qui affirme que le Nord parvient toujoursà s’approvisionner en essence pour ses exercices militaires qui ont été renforcés.

Le régime contourne les sanctions

Le régimé nord-coréen a mis en place des stratégies de détournement des sanctions. Ses exportations de charbon ont chuté, mais la Corée du Nord dispose d’autres sources de devises, souligne le quotidien Korea Times. Elle vend par exemple sa main d’œuvre. On estime qu’au moins 100 000 Nord-Coréens travailleraient à l’étranger. La majorité de leur salaire part dans les caisses du régime.

Le Nord vend des fruits de mer, qui ne sont pas visés par les sanctions. Des usines installées près de la frontière avec la Chine exportent aussi des produits textiles souvent étiquetés « Made in China ». La Chine représente 90% du commerce nord-coréen. Sans son soutien, les sanctions n’auront aucun impact. Or, la Corée du Sud redoute une mauvaise volonté chinoise, depuis qu’elle a accepté d’installer sur son territoire un bouclier anti-missile américain qui ulcère Pékin.

Il faut noter que sur les marchés nord-coréens, le prix du riz n’est pas affecté par les sanctions, ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour la population nord-coréenne, qui souffre toujours de malnutrition chronique. D’autant plus que les sanctions compliquent la distribution d’aide humanitaire.

Pas de discussion sur le nucléaire

La communauté internationale est clairement à court d’options pour forcer Pyongyang à renoncer à l’arme atomique. Une intervention militaire n’est pas envisageable.
Certains spécialistes estiment que des sanctions qui ne s’accompagnent pas en parallèle d’une politique de diplomatie et de dialogue ont très peu de chances d’être efficaces. Le régime a pourtant offert, le 6 juillet, de discuter dénucléarisation, mais l’offre a été jugée non sincère et a été ignorée.

De leur côté, les partisans des sanctions répliquent qu’il est trop tôt et qu’il faudra attendre encore des années avant que ces mesures ne fassent effet. Mais en attendant, le programme nucléaire nord-coréen continue de progresser.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents