Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


LES GRANDS DÉBATTEURS du film "The Great Debaters"

Publié par Gabriel MANZUKULA Mjrrdcongo sur 23 Juillet 2016, 10:55am

Catégories : #Enseignement - Education

LES GRANDS DÉBATTEURS du film "The Great Debaters"

The Great Debaters, ou Le Grand Débat au Québec, est un film biographique américain de et avec Denzel Washington, sur un scénario écrit par Robert Eisele, produit par Oprah Winfrey et sa société de production, Harpo Productions, avec en vedette Forest Whitaker, Kimberly Elise, Nate Parker, Denzel Whitaker, Gina Ravera, Jermaine Williams et Jurnee Smollett. Le film est basé sur un article écrit sur l'équipe de débat Wiley College de Tony Scherman pour le numéro du printemps 1997 du American Legacy. Le film est sorti en salles le 25 décembre 2007.

Les débats surgissent sur la ségrégation, l’inégalité économique et la séparation de l’éducation des jeunes en Amérique. Pour trouver une conclusion à cette situation raciale, les jeunes collégiens devaient faire de grands débats pour trouver la solution, Mais en condition les Hommes des couleurs devaient convaincre les blancs par des arguments forts.

Premièrement le débat surgissait sur la séparation en Amérique : Les blancs voulaient avoir un pouvoir absolu sur les Hommes des couleurs, Ils voulaient tout dirigeaient, un homme de couleur attrapé la nuit par les blancs devait être brûlé au milieu de foret, les blancs pratiquaient la violence qui étaient pour eux la meilleure façon de combattre pour sa patrie et la protéger. Mais un Homme de couleur s’inspirer aux paroles de Gandhi, « la non-violence, l’amour, la paix, le courage » envers ses adversaires. « Pour un blanc la loi n’était pas quelque chose de morale », « mais un ancien homme de couleur disait : si la loi n’était pas quelque chose de morale, il y aurait jamais eu la ségrégation ».

Deuxièmement sur l’inégalité économique qui rendait la vie de l’homme de couleur misérable, un homme de couleur n’avait pas de place dans les entreprises blanches ni dans les industries, ceux qui avaient eu la chance d’être professeur dans une école ou université, leurs salaires étaient moins bons que ceux des blancs. Normalement les Hommes des couleurs leurs places étaient dans l’agriculture et dans l’esclavage aux maisons de blancs.

Troisièmement sur l’éducation : Un enfant de couleur ne devait pas être scolarisé dans une même école qu’un enfant blanc, l’éducation pour un enfant de couleur était moins bonne que celle d’un enfant blanc, bien que les écoles étaient séparer les enfants de couleurs ne devaient pas avoir les mêmes livres que ceux des enfants blancs, dans une compétition de grands débateurs un enfant de couleur ne devait pas être aider avec des recherches par son professeur sinon on lui changer de sujet pour son débat.

Pour conclure ce petit résumé, bien qu’il y avait la séparation en tout l’homme de couleur n’avait pas perdu ce qui étaient pour Lui comme arme pour restaurer la paix, « l’intelligence, la sagesse, sa façon de voir et gérer les problèmes, l’étude, le courage, la paix ».

Joël Manzukula Malubuana

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents