Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


Les prophètes d’Israël versus activités prophétiques des pasteurs congolais (RD Congo)

Publié par Gabriel MANZUKULA Mjrrdcongo sur 19 Juillet 2016, 18:55pm

Catégories : #Actualite, #Politique, #Bible et Reflexion, #Pastoral

Tant que le peuple congolais continue être esclave et aliéné spirituel son émancipation politique sera un mirage. La libération spirituelle entraîne, de facto, la libération humaine et intégrale de la personne.

Manzukula Diankunzu Gabriel

Tant que le peuple congolais continue être esclave et aliéné spirituel son émancipation politique sera un mirage. La libération spirituelle entraîne, de facto, la libération humaine et intégrale de la personne.

(Manzukula Diankunzu Gabriel)

Identité

Les prophètes d’Israël occupent une place unique dans l’histoire d’Israël. Ils avaient une position très importante et unique dans tout le Moyen-Orient du temps de l’Ancien-Testament et, à travers leurs écrits, leurs influences avaient une relevance primordiale dans l’histoire du monde. Ils étaient des hommes d’une spéciale grandeur, hommes de courage, guides remarquables qui élevaient le ton pour donner des lignes directrices pour tout ce qui devrait être une croyance orthodoxe et la conduite irréprochable pour un peuple qui sans cesse se déviait de la Loi de son Dieu.

Une raison qui explique la grandeur des prophètes est qu’ils étaient des personnes avec un appel très spécial. Ils n’ont pas entré dans le ministère de la prophétie par héritage, ils ne sont pas nés dans une tribu ou dans une famille qui est marquée par le prophétisme. Le fait d’être fils d’un prophète ne garantissait pas automatiquement à une personne le don de la prophétie. Chaque prophète (Moïse (Ex. 3, 4), Jérémie (1, 5), Ezéchiel (1, 1 ; 2, 2-3), Amos (7, 14-15), Isaïe (1, 6)…) était choisi personnellement par Dieu et appelé par Lui pour une mission spécifique que ce Dieu lui-même lui confiait. Dans cette optique que les prophètes d’Israël se démarquaient des sacerdotes, des sacrificateurs, des Lévis, etc. Ce choix divin d’une personne pour une mission spécifique octroyait à cette personne honneur, respect, autorité devant qui qu’il soit.

Les faux prophètes étaient faux pour le simple fait de n’avoir pas étaient choisis et appelés par Dieu. Le prophète Jérémie disait à ce propos : « c’est faux, m’a répondit le Seigneur, ce que les prophètes prophétisent en mon Nom ; je ne les ai pas envoyés, je ne leur ai rien demandé, je ne leur ai pas parlé. Fausses visions, vaticinations, mirages, trouvailles fantaisistes, tel est leur message prophétique (Bible TOB - Jérémie 14, 14)». Ainsi, dans un autre passage, Jérémie a déclaré devant le faux prophète Hananya : « écoute, le Seigneur ne t’a pas envoyé ; c’est toi qui fais que ce peuple se berce d’illusions » (Jérémie 28).

Reconnaissance de Prophète (mais non un précepte) de par la loi

Dieu a donné sa Loi à Israël au Mont Sinaï. Celle-ci constitue le fondement fondateur de toutes activités religieuses et toutes les relations sociales de ce peuple. Cette Loi était une sorte de Constitution pour la nation d’Israël. Il y avait dans cette Loi des préceptes très détaillés à propos des sacerdotes d’Israël. La dite Loi défendait clairement leur identité, ainsi leurs habitudes, leurs devoirs, leurs droits, leurs habillements et elle donnait des recommandations considérables concernant les cérémonies et les sacrifices. Cependant, ce n’était pas la même chose avec le cas des prophètes. La Loi ne décrivait pas le prophétisme ni ses devoirs et obligations, bref, cette description n’était pas établie bien que la reconnaissance soit là.

Cette reconnaissance des prophètes se trouvent dans le livre de Deutéronome 18, 9-22 (contre la divination et la magie) lequel ne peut pas passer inaperçu. Les premiers huit versets de ce chapitre donnent une information complémentaire sur le ministère lévitique, mais avec le verset 9 s’introduit un changement thématique pour parler de la reconnaissance des prophètes. Moïse a averti en interdisant avant l’entrée du peuple d’Israël dans le pays de Canaan de ne pas se communiquer avec Dieu à travers ne porte quelle forme de divination, des oracles, des incantations, des magies, des enchantements, des charmes ou la consultance des morts… pratiques des nations étrangères. Parce que les dites pratiques étaient une abomination aux yeux de Dieu. D’une part, C’est Dieu Lui-même qui va se communiquer avec eux à travers un Prophète. D’autres parts, il n’y a pas une mention légale ou précepte légal quant à la personne qui va exercer tel ministère ni la nature de ses fonctions. Ici se trouve la ligne de démarcation entre la prophétie conçue par Moïse à partir de Dieu Libérateur du peuple élu et les faux prophètes.

Les prophètes : personnes de grand courage

Une raison de plus de pourquoi la relation héréditaire n’était pas la bienvenue pour le ministère prophétique. Parce que chacun d’eux devraient être une catégorie de personne très spéciale pour une mission divine très spéciale. Le sacerdoce de ce temps ne demandait pas beaucoup de qualités spéciales. Un héritier d’un prêtre pouvait exercer la prêtrise avec facilité parce qu’il s’agissait de fonctions entièrement quotidiennes.

Le prophète, au contraire, n’agissait pas selon les règles préétablies ou préparées à l’avance. Son ministère, ses actions, ses interventions…, bien que ceux-ci dépassaient son entendement, ne dépendaient pas de lui, ni de son père mais de Dieu pour le bien du peuple. Même le roi que le prophète lui-même oignait au nom Dieu (les prêtres et le peuple en général) n’était pas épargné de ses interpellations. Le même prophète est sujette des alléluias et de calvaire de Golgotha. Le prophétisme est un ministère défiant.

Le premier acte prophétique de Samuel était de déclarer que le grand prêtre Elie -bien qu’il était son acolyte-, sa maison avait été rejetée par Dieu (1 Samuel 3, 11-19). Plus tard, le même Samuel avait oint à Saul comme premier roi d’Israël (1 Samuel 9, 15 – 21 ; 10 1 – 8), et quelque temps après cette onction royale, c’est aussi le même Samuel qui va informer au roi Saul de son rejet de la part de Dieu à cause de son orgueil et désobéissance (1 Samuel 13, 11 – 14). Plus tard encore, il va oindre comme le deuxième d’Israël, David (1 Samuel 16, 1-13). Nathan avait reçu des instructions en temps voulu, pour reproché à David pour son péché avec Betsabé (2 Samuel 12, 1 -12). C’était une tâche très délicate pour le signifier au roi, mais le prophète l’avait fait. Quelques années plus tard, le prophète Gad propose à David trois formes de punitions de la part de Dieu (1 Samuel 24, 10 17). Le prophète Ahias avait promu, premièrement à Jéroboam, la nouvelle nation d’Israël (1 Rois 11, 29 – 39), et après il lui dit qu’il serait balayé avec sa descendance (1 Rois 14, 6 - 16).

De ce qui précède, c’est pour dire que pour être habiliter dûment pour le ministère prophétique, une personne a besoin d’avoir une personnalité exceptionnel, sainement indépendant. Les prophètes doivent être des personnes de caractère imposant, de brillante intelligence, courageux optimistes. Ils doivent être tout cela par nature et après, une fois se dédiés au Seigneur, plus encore, ils doivent les être pour assumer et accomplir la mission de Dieu avec le pouvoir et les dons de ce même Dieu. Ainsi, ils seront de grands spirituels du peuple et éveilleurs de conscience et formateurs de l’opinion publique, les leaders du peuple à travers le temps d’obscurité, d’obscurantisme, les personnes notoirement différentes des autres.

Les prophètes au temps de la monarchie

Pendant la période monarchique, le message prophétique de ces courageux hommes de Dieu était axé autour de :

  • La réforme sociale pour dénoncer les injustices sociales ;
  • L’infidélité devant Dieu de la part des rois et du peuple par la transgression de la Loi ;
  • Le faux culte face aux fausses religions pour avoir déplacé le centre religieux de Jérusalem vers Dan et Bethel dans le royaume du nord pour empêcher le peuple à adorer le vrai Dieu;
  • Le culte aux faux dieux ou aux dieux étrangers.

L’activité prophétiques des pasteurs de la RD Congo

Contrairement au prophétisme d’Israël, les prophètes de la RD Congo, durant ces dernières décennies est caractérisée par les valeurs contraires aux traits prophétiques d’Israël. Ils n’osent pas à dire message de Dieu tel qu’il est énoncé. Leur job est de favoriser et de collaborer avec le régime sanguinaire et corrompu comme faisaient certains faux prophètes, juste avant la dévastation de Jérusalem par le roi Nabuchodonosor. L’actuelle activité prophétique congolaise emboite le pas des déviations et dérives que Moïse avait interdit aux israélites dans livre de Deutéronome 18, 9-22 (LSG), juste avant la possession de la Terre promisse:

9 Lorsque tu seras entré dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne, tu n'apprendras point à imiter les abominations de ces nations-là.

10 Qu'on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d'astrologue, d'augure, de magicien,

11 d'enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts.

12 Car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Éternel; et c'est à cause de ces abominations que l'Éternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi.

13 Tu seras entièrement à l'Éternel, ton Dieu.

14 Car ces nations que tu chasseras écoutent les astrologues et les devins; mais à toi, l'Éternel, ton Dieu, ne le permet pas.

15 L'Éternel, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d'entre tes frères, un prophète comme moi: vous l'écouterez!

16 Il répondra ainsi à la demande que tu fis à l'Éternel, ton Dieu, à Horeb, le jour de l'assemblée, quand tu disais: Que je n'entende plus la voix de l'Éternel, mon Dieu, et que je ne voie plus ce grand feu, afin de ne pas mourir.

17 L'Éternel me dit: Ce qu'ils ont dit est bien.

18 Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai.

19 Et si quelqu'un n'écoute pas mes paroles qu'il dira en mon nom, c'est moi qui lui en demanderai compte.

20 Mais le prophète qui aura l'audace de dire en mon nom une parole que je ne lui aurai point commandé de dire, ou qui parlera au nom d'autres dieux, ce prophète-là sera puni de mort.

21 Peut-être diras-tu dans ton coeur: Comment connaîtrons-nous la parole que l'Éternel n'aura point dite?

22 Quand ce que dira le prophète n'aura pas lieu et n'arrivera pas, ce sera une parole que l'Éternel n'aura point dite. C'est par audace que le prophète l'aura dite: n'aie pas peur de lui.

D’une manière synthétique, voilà ce qui ressort des pasteurs congolais et qui bloque le processus de libération spirituelle, humaine et intégrale des Congolais en particulier et de la RD Congo en général.

Contrairement aux prophètes d’Israël, les pasteurs congolais sont :

Au regard tout ce qui précède, Karl Marx avait raison quand il affirme : la religion est opium du peuple. Déjà en 2013, l’Eglise catholique de la RD Congo s’est alarmée contre ces dérives de la foi chrétienne et contre ces activités mafieuses au nom Dieu de ces pasteurs et de leurs communautés. Alors comment la RD Congo sera – t- elle délivrée et libérée sur tous les plans au moment où les soit-disant pasteurs sont entre autres les premiers blocages de cette délivrance – libération ?

Voici ce que le Seigneur dit et le sort qu’il réserve aux faux prophètes (Ezéchiel 13 (LSG)) :

13 La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots:

2 Fils de l'homme, prophétise contre les prophètes d'Israël qui prophétisent, Et dis à ceux qui prophétisent selon leur propre cœur: Écoutez la parole de l'Éternel!

3 Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Malheur aux prophètes insensés, Qui suivent leur propre esprit et qui ne voient rien!

4 Tels des renards au milieu des ruines, Tels sont tes prophètes, ô Israël!

5 Vous n'êtes pas montés devant les brèches, Vous n'avez pas entouré d'un mur la maison d'Israël, Pour demeurer fermes dans le combat, Au jour de l'Éternel.

6 Leurs visions sont vaines, et leurs oracles menteurs; Ils disent: L'Éternel a dit! Et l'Éternel ne les a point envoyés; Et ils font espérer que leur parole s'accomplira.

7 Les visions que vous avez ne sont-elles pas vaines, Et les oracles que vous prononcez ne sont-ils pas menteurs? Vous dites: L'Éternel a dit! Et je n'ai point parlé.

8 C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Parce que vous dites des choses vaines, Et que vos visions sont des mensonges, Voici, j'en veux à vous, Dit le Seigneur, l'Éternel.

9 Ma main sera contre les prophètes Dont les visions sont vaines et les oracles menteurs; Ils ne feront point partie de l'assemblée de mon peuple, Ils ne seront pas inscrits dans le livre de la maison d'Israël, Et ils n'entreront pas dans le pays d'Israël. Et vous saurez que je suis le Seigneur, l'Éternel.

10 Ces choses arriveront parce qu'ils égarent mon peuple, En disant: Paix! quand il n'y a point de paix. Et mon peuple bâtit une muraille, Et eux, ils la couvrent de plâtre.

11 Dis à ceux qui la couvrent de plâtre qu'elle s'écroulera; Une pluie violente surviendra; Et vous, pierres de grêle, vous tomberez, Et la tempête éclatera.

12 Et voici, la muraille s'écroule! ne vous dira-t-on pas: Où est le plâtre dont vous l'avez couverte?

13 C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Je ferai, dans ma fureur, éclater la tempête; Il surviendra, dans ma colère, une pluie violente; Et des pierres de grêle tomberont avec fureur pour détruire.

14 J'abattrai la muraille que vous avez couverte de plâtre, Je lui ferai toucher la terre, et ses fondements seront mis à nu; Elle s'écroulera, et vous périrez au milieu de ses ruines. Et vous saurez que je suis l'Éternel.

15 J'assouvirai ainsi ma fureur contre la muraille, Et contre ceux qui l'ont couverte de plâtre; Et je vous dirai; Plus de muraille! Et c'en est fait de ceux qui la replâtraient,

16 Des prophètes d'Israël qui prophétisent sur Jérusalem, Et qui ont sur elle des visions de paix, Quand il n'y a point de paix! Dit le Seigneur, l'Éternel.

17 Et toi, fils de l'homme, porte tes regards sur les filles de ton peuple Qui prophétisent selon leur propre cœur, Et prophétise contre elles!

18 Tu diras: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Malheur à celles qui fabriquent des coussinets pour toutes les aisselles, Et qui font des voiles pour la tête des gens de toute taille, Afin de surprendre les âmes! Pensez-vous surprendre les âmes de mon peuple, Et conserver vos propres âmes?

19 Vous me déshonorez auprès de mon peuple Pour des poignées d'orge et des morceaux de pain, En tuant des âmes qui ne doivent pas mourir, Et en faisant vivre des âmes qui ne doivent pas vivre, Trompant ainsi mon peuple, qui écoute le mensonge.

20 C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, j'en veux à vos coussinets Par lesquels vous surprenez les âmes afin qu'elles s'envolent, Et je les arracherai de vos bras; Et je délivrerai les âmes Que vous cherchez à surprendre afin qu'elles s'envolent.

21 J'arracherai aussi vos voiles, Et je délivrerai de vos mains mon peuple; Ils ne serviront plus de piège entre vos mains. Et vous saurez que je suis l'Éternel.

22 Parce que vous affligez le coeur du juste par des mensonges, Quand moi-même je ne l'ai point attristé, Et parce que vous fortifiez les mains du méchant Pour l'empêcher de quitter sa mauvaise voie et pour le faire vivre,

23 Vous n'aurez plus de vaines visions, Et vous ne prononcerez plus d'oracles; Je délivrerai de vos mains mon peuple. Et vous saurez que je suis l'Éternel.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents