Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


Assainissement du marché central. L’avenue de l’école attire l’attention de décideurs

Publié par Gabriel MANZUKULA Mjrrdcongo sur 15 Janvier 2013, 09:07am

Catégories : #Actualite

L’insalubrité fait se porte à merveille au Grand Marché de Kinshasa communément appelé « Zando ». L’avenue de l’Ecole dans la commune de la Gombe est complètement délabrée. Elle est devenue un dépotoir des ordures et déchets de tout genre. 

Les travaux de réhabilitation entrepris sur cette avenue il y a cinq ans, renseigne un commerçant, n’ont pas été achevés. Lorsqu’il pleut, les acheteurs ne fréquentent pas cette avenue parce que l’entrée est difficile. La boue, l’eau stagnante exaltant de mauvaises odeurs, c’est le lot des vendeurs qui se plaignent de la situation parce qu’ils sont disposés à contaminer des maladies. Selon les commerçants, les résidents des immeubles d’alentour profitent pendant la pluie pour ouvrir les fosses septiques qui déversent de la saleté (faite de matières fécales) sur l’avenue où les caniveaux sont bouchés.

L’eau ne coulent pas et cela crée des marécages qui attirent les insectes porteurs de diverses maladies. Et les jeunes gens à leur tour tirent profit de la situation en dressant des passerelles de fortune ; et pour y traverser ils exigent au minimum 100fc en allez comme au retour.

Les travaux d’assainissement et le service de salubrité déployé par l’administration du marché central chaque samedi et dimanche connaissent un relâchement de la part dans le chef des initiateurs. Or, s’il y avait réellement un suivi, cette avenue ne serait pas abandonnée jusqu’à se dégrader à telle enseigne qu’elle remet en cause tous les discours prononcés par les autorités sur l’opération Kin-propre.

La révolution de la modernité ne devra pas viser un seul coin et négliger tant autres. Toutes les initiatives prises par le Gouvernement provincial en matière de salubrité et d’assainissement sont bonnes. Cependant, la rigueur et le suivi dans l’exécution font défaut. On constate ça et là des travaux inachevés qui occasionnent des érosions. C’est à ces endroits qu’on trouve des foyers de reproduction des insectes et … tout cela discrédite les décideurs d’une part.

D’autre part, les Kinois qui opèrent sur le marché, vendeurs ambulants, marchands et commerçants, tous compromettent les efforts fournis par l’administration du marché afin de redorer l’image du Marché (Zando) qui doit revêtir sa plus belle robe d’antan.

Ainsi donc, l’assainissement du marché demande la participation de tous. On déplore l’état dans lequel se trouvent des bacs que l’Hôtel de Ville avait placés dans les coins de chaque avenue sur le marché servant de poubelle. Ils ont été simplement cassés suite à un certaine négligence.

Le gouvernement provincial, dans sa volonté d’agir, doit sanctionner tous les anarchistes, congolais ou expatriés, pour que chacun sache gérer les déchets et apprennent à les déposer à l’endroit qui convient. Il faut inculquer aux gens la culture de gestion des ordures, des notions d’hygiène pour un environnement et une ville assainie.

RTM

 

© Copyright L'Avenir Quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents