Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


Elections: la CENI réfute la tricherie !

Publié par Gabriel MANZUKULA Mjrrdcongo sur 24 Novembre 2011, 08:09am

Catégories : #Actualite

Pas question de se laisser distraire par des fausses allégations. La CENI est montée pour réfuter toutes les allégations de tricherie mises à son compte quant à l’installation des bureaux fictifs. Daniel Ngoy Mulunda l’a souligné avec force au cours d’un point de presse organisé hier, au siège de son institution. Aussi, a-t-elle tenu à prévenir l’opinion qu’il n’hésiterait pas à fermer les bureaux de vote dans les coins où seront constatés des actes de violence orientés principalement à l’endroit de son personnel. Par ailleurs, la CENI dit avoir mis au point la logistique nécessaire pour la réussite des scrutins. Ce faisant, il n’y a plus de doute que le 28 novembre prochain, le peuple Congolais accomplisse son devoir civique par le vote. « La CENI n’hésitera pas de fermer les bureaux de vote là où seront constatés des actes destinés à discréditer le processus électoral ». Tels sont les propos du Président de la CENI, le Révérend Pasteur Daniel Ngoy Mulunda, prononcés hier, 23 novembre 2011, au cours d’un point de presse tenue au siège de son institution. C’est adressé singulièrement aux localités qui s’attaquent à son personnel et qui s’illustrent dans les actes de violences pré-électoraux, qui sont de nature à compromettre la situation sécuritaire à quelques heures du scrutin. Tout en condamnant fermement les actes de violences observés à Lodja (Kasaï Oriental) et à l’île d’Idjui (Sud-Kivu), Mulunda voit en ces élections du 28 novembre prochain, la consolidation de la démocratie naissante en RDC. En effet, sept points ont fait l’objet de ce point de presse. Des questions liées à la logistique électorale, aux allégations portées par l’opposition sur les bureaux de vote fictifs et la délocalisation de certains Bureaux de vote et de dépouillement indiqués sur la cartographie… Ainsi, le Président de la CENI a éclairé la lanterne de la presse sur les questions brûlantes de l’heure. Erreur de cartographie Réfutant la thèse des bureaux fictifs soutenue par l’UDPS, principale formation de l’opposition politique congolaise, Mulunda a indiqué qu’il n’y a pas des bureaux fictifs. Cependant, il reconnaît des erreurs de cartographie faisant suite au repérage et implantation de bureaux de vote et de dépouillement. « Ces bureaux sont mal localisés et non fictifs », a-t-il insisté. Expliquant le fait, Mulunda a rappelé que lors de la révision du fichier électoral, les électeurs choisissaient leur site de vote. Chaque site choisi était imprimé sur la carte d’électeur. Pour réduire certaines distances trop grandes entre différents sites de vote, le bureau de la CENI a ordonné la création des sites de vote supplémentaires lors de l’opération de repérage des bureaux de vote et de dépouillement. Lors de la génération des bureaux de vote, certains sites ayant eu moins de vingt électeurs ont été supprimés et les électeurs concernés ont été affectés dans le site le plus proche. Après repérage, la CENI a publié une cartographie des Bureaux de vote et de dépouillement. L’aménagement de ces bureaux est prévu à la fin de la formation de ses membres, précisément à la veille du scrutin. Ces bureaux de vote seront aménagés dans les écoles par les agents formés et affectés. « Là où il n’existe pas d’écoles, il est utilisé tout autre bâtiment public ou privé mis à la disposition de la CENI. Et là où il n’y a aucun bâtiment, la CENI a acheté des tentes qui seront installés pour abriter ces bureaux de vote prévus », a-t-il fait savoir. S’agissant de la délocalisation des certains Bureaux de vote et de dépouillement indiqués sur la cartographie, le Président de la CENI a fait savoir qu’étant donné que l’installation et l’aménagement de ces bureaux n’ont pas encore été effectués, son institution n’a pas enregistré jusque là une délocalisation des Bureaux de vote et de dépouillement. Et si pour des raisons quelconques cela devrait se produire, la CENI prendra toutes les dispositions pour informer tous les électeurs prévus pour ces BVD sur la nouvelle localisation qui ne devrait pas, suivant les procédures, se situer au-delà d’un kilomètre. Logistique électorale au point Tous les bureaux de vote et de dépouillement seront complètement équipés d’ici le 25 novembre prochain. Tous les moyens sont mis en œuvre pour réussir ce pari. Les chefs-lieux de territoire et certains sites de vote jugés d’accès difficile seront servis grâce à la flotte aérienne que la CENI dispose. Ces moyens aériens sont positionnés dans les principaux hubs. La Monusco a doté la CENI de 43 hélicoptères ; l’Afrique du Sud, 4 hélicoptères et 3 avions ; l’Angola, 5 hélicoptères ; les FARDC, 5 hélicoptères et 2 avions et les prestataires contractuels avec CENI, 4 hélicoptères et 15 avions. Ce dispositif aérien est complété par l’utilisation des moyens de transports terrestres et fluviaux de la CENI ou des prestataires choisis par elle. Droit de vote assuré Tous les électeurs qui détiennent des cartes d’électeurs mais dont les noms ne figurent pas sur la liste électorale doivent avoir leur mal en patience. Ils vont voter. Le jour du scrutin, ils doivent se présenter au site de vote indiqué sur leur carte d’électeur. Des dispositions sont prises pour assurer leur droit de vote, a soutenu Ngoy Mulunda. Faisant le point de l’opération d’accréditation des témoins de partis politiques, observateurs et journalistes, le Président de la CENI a fait savoir qu’à 24 heures de la clôture de l’opération, ses services ont enregistré 111.045 témoins de partis politiques, 46.691 observateurs nationaux, 613 observateurs internationaux, 621 journalistes nationaux et 629 journalistes internationaux.

© Copyright La Prospérité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents