Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


«Joseph Kabila» : Prix Nobel de l’imposture? (congoindependent)

Publié par mjrrdcongo.over-blog.com sur 13 Novembre 2010, 22:43pm

«Conseiller spirituel» du «raïs», co-fondateur du parti présidentiel le «PPRD» (Parti du peuple, pour la reconstruction), président de l’Ong Parec (Programme oecuménique de paix, règlements des conflits et réconciliation) et président pressenti de la CENI (Commission électorale nationale indépendante), le très controversé pasteur Daniel Mulunda Ngoy a accompagné le «raïs» au 13ème sommet de la Francophonie qui s’est tenu du 22 au 24 octobre, à Montreux, en Suisse. Le «pasteur Daniel» ne s’est pas limité seulement «à chasser les esprits de lapidation» sur les chemins empruntés par le «raïs». Il a aussi animé une "conférence" à Lausanne devant un public composé des militants du PPRD. 

Selon mon ami qui sait tout sur tout et presque tout sur rien sur les potins de Kinshasa-Lez-Immondices mais aussi ceux des Congolais de l’étranger, un membre de la représentation du PPRD-Suisse a pris la parole pour demander au «pasteur Daniel» de transmettre les «remerciements» et la «profonde reconnaissance» de la diaspora congolaise de Suisse au «président» de la République très démocratique du Congo. «Remerciements pour quoi»?, ai-je demandé avec ma candeur habituelle. Mon ami de répondre : «Remerciements pour avoir restauré la paix» et «évité la balkanisation de la RDC». A en croire mon ami, des ressortissants des provinces du Kivu présents à cette rencontre se sont demandés si l’on parlait bien du même pays où l’on compte le plus grand nombre de viols, de meurtres et des pillages au quotidien. Selon mon ami, un natif de Butembo lui a soufflé à l’oreille qu’il y a chaque jour un assassinat dans cette localité. Et qu’il n’y a ni paix ni sécurité au Kivu. Le natif de Butembo de jurer la main sur le cœur que la province du Nord Kivu est "factuellement occupée" par des soldats de l’armée de Kagame.

A en croire mon ami qui sait décidément tout sur tout et presque tout sur rien, le «gourou du raïs» a pris à son tour la parole pour dresser le «bilan» de la très opaque «opération arme contre 50 dollars», menée par l’Ong Parec au mois de mars pour… pacifier l’Est. Confidence : la destination des armes et munitions récupérées (32.000) ne sont connues que du «raïs» et de son «conseiller spirituel». Aux dernières nouvelles, les groupes armés nationaux et étrangers continuent à fleurir. A Lausanne, Mulunda avait à ses côtés le coordonnateur de Parec/Suisse, André Grossmann et son adjoint, Patrick Diassouka. A la surprise générale, quelques "vuvuzélateurs" du PPRD ont pris la parole pour réclamer que le Prix Nobel de la paix édition 2011 soit attribué le plus sérieusement du monde à «Joseph Kabila» mais aussi à Daniel Mulunda Ngoy. Le «raïs» est félicité notamment pour avoir signé les «accords de paix» avec les «pays agresseurs» que sont le Burundi, l’Ouganda et Rwanda. Les larmes aux yeux, mon ami de me souffler dans le creux de l’oreille que les opérations «Umoja Wetu» et «Amani leo» n’ont jamais été que des fallacieux prétextes pour «terminer» le «travail d’occupation» amorcé lors de la création de l’AFDL en octobre 1996.

Paraphrasant le philosophe français Jean-François Revel, mon ami qui sait vraiment tout sur tout de conclure : «La première de toutes les forces qui mènent le monde est le mensonge». Pour étayer son affirmation, il ajoute : «Joseph Kabila mérite de recevoir le Prix Nobel de l’imposture.» Avant même que je pose mes questions naïves, il poursuit : «C’est la première fois dans l’Histoire du Congo qu’un individu sorti du néant ait été proclamé membre à cent pour cent d’une tribu qu’il ne connaît ni d’Adam ni d’Eve par le Grand chef coutumier de cette même tribu.»

Issa Djema 
© Congoindépendant 2003-2010

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents