Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


KAMPALA: LE M23 VEUT DEVENIR UN PARTI POLITIQUE DE L'OPPOSITION.

Publié par Gabriel MANZUKULA Mjrrdcongo sur 11 Juin 2013, 06:54am

Catégories : #Actualite

  Le M23 est effectivement de retour dans la capitale Ougandaise. Les rebelles qui étaient partis du dialogue de Kampala avec le Gouvernement Congolais depuis le mois d’Avril dernier, se sont réinstallés dans leur hôtel Silver Spring ce dimanche 09 Juin 2013.


Dès leur arrivée ils ont tenus un point de presse. Toujours les mêmes points à l’ordre du jour des revendications. Questions sécuritaires, politiques et sociales avec à l’horizon le suivi de ce qui pourra être signé à Kampala.

René Abandi, chef de la délégation du M23 au dialogue de Kampala ne s’est pas éloigné de ce que le président de son mouvement, Bertrand Bisimwa, a dit depuis toute la semaine dernière. Le M23 proclame ne pas être concerné par la brigade d’intervention des Nations Unies car il est revenu aux pourparlers de la capitale Ougandaise.

En plus, le M23 aurait une vision claire de se muer en parti politique de l’opposition et tient mordicus que ses militaires soient intégrés dans les Forces Armées Congolaises (FARDC).

A comprendre les grandes idées du M23, le mouvement rebelle veut reprendre le dialogue à partir du point « deux » des matières qui étaient programmés l’année dernière quand le dialogue était lancé le 9 décembre 2012.

La grande nouvelle est que donc le M23 veut devenir un parti politique. Ceci va encore relancer un débat au niveau national sur les aspects administratifs et judiciaires, car le mouvement politico-militaire de Bertrand Bisimwa et Sultani Makenga ne sera pas ménagé d’épreuves face à l’Etat congolais.

La facilitation et donc, le président ougandais Yoweri Museveni et son ministre de la défense Crispus Kiyonga n’ont pas encore publié un quelconque communiqué annonçant la reprise probable du dialogue de Kampala ni des matières qui seront traitées.

Quant à la délégation du gouvernement qui était toujours restée à Kampala, elle attendrait un mot d’ordre de Kinshasa afin de savoir comment se lancer dans cette nouvelle épisode des pourparlers et compléter son équipe qui a vu certains de ces membres nommés à des hautes fonctions comme l’abbé Apollinaire Malumalu devenu président de la Commission Electorale nationale Indépendante (CENI) et François Mwamba qui préside maintenant le suivi de l’accord cadre d’Addis-Abeba.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents