Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


Kananga : deux enseignants qui attendaient leurs salaires s’évanouissent

Publié par Gabriel MANZUKULA Mjrrdcongo sur 6 Août 2013, 12:18pm

Catégories : #Actualite

Rassemblement des fonctionnaires le 03/04/2012 à la place Golgota à Kinshasa- Gombe. Radio Okapi/ Ph. John BompengoRassemblement des fonctionnaires le 03/04/2012 à la place Golgota à Kinshasa- Gombe. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Deux enseignants se sont évanouis lundi 5 août devant le centre de la société de télécommunication Airtel dans la ville de Kananga (Kasaï-Occidental) où ils étaient partis toucher leurs salaires de trois derniers mois. Ces enseignants avaient parcouru des kilomètres pour venir chercher leurs salaires désormais payés à la banque ou par mobile banking auprès des entreprises de télécom. 

 

Après avoir repris ses esprits, l’un des deux enseignants qui s’étaient évanouis, a refusé d’être acheminé vers un hôpital pour recevoir des soins. Il est resté sur place attendre son salaire malgré la forte fièvre qu’il faisait. L’autre enseignante a été admise aux soins.

Ces enseignants se plaignent de venir de très loin pour faire la queue du matin au soir parfois fatigués et affamés pour toucher leurs salaires.

« Nous tous nous n’habitons pas Kananga. Nous venons de différents territoires : Luisa, Dimbelenge et d’autres coins de la province. Et n’avons pas tous des parents sur place. Et voilà que des gens tombent parce qu’ils sont affamés », s’est plaint un enseignant qui faisait la file.

« Nous regrettons qu’il n’ y ait aucune planification par rapport à la paie. On pourrait programmer cela selon les territoires par exemple. Les gens viennent de tous les territoires et ne savent pas  quoi faire. Nous sommes là de 6 heures du matin à 18 heures », regrette un autre enseignant qui demande une meilleure planification.

Depuis plus d’un an, le gouvernement a initié une vaste opération de la paie des enseignants par voie bancaire. Si dans les villes l’opération se déroule avec un peu moins de difficultés, dans les coins reculés des provinces où il y a peu de représentations des banques la situation est plus compliquée.

Il y a une semaine, le député Clément Kanku a dénoncé des dysfonctionnements de la paie des fonctionnaires de l’Etat par voie bancaire dans plusieurs localités du Kasaï-Occidental à son retour des vacances parlementaires à Dibaya. Il dénonçait le fait que certains fonctionnaires parcourent plus de 200 km pour toucher leurs salaires à Kananga, chef-lieu de la province.

Pour pallier ces difficultés, le gouvernement a restitué les opérations de paie dans certains territoires à l’ONG catholique Caritas développement bien implantée dans le pays.

 

Radio okapi

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents