Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


La co-médiation Kufuor-Moka dévoile la liste des invités au dialogue inter-congolais pour la solution à l'impasse politique en RDCongo

Publié par Gabriel MANZUKULA Mjrrdcongo sur 13 Février 2012, 09:29am

Catégories : #Actualite

L'ancien président ghanéen John Kufuor et le révérend Jean-Paul Moka, chef de la plate-forme politique Mouvement bleu en RDCongo, ont annoncé samedi soir la liste des invités au dialogue inter-congolais sous leur co-médiation.

Ils se sont félicités dans un communiqué des réactions enregistrées depuis une semaine de la part du gouvernement congolais, par l'entremise de son ministre de la Communication et porte-parole, des partis de l'opposition et des principaux représentants de la société civile, telle que l'Eglise catholique, à leur initiative destinée à la solution à l'actuelle impasse politique en RDCongo.

La première rencontre se tiendra du 22 au 27 mars prochain dans la capitale belge de Bruxelles, regroupant "les 21 délégués sélectionnés par la médiation selon la nouvelle nomenclature" issue de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), a indiqué la co-médiation.

Il s'agit de sept délégués provenant de la majorité présidentielle à savoir deux PPRD, un PPPD, un PALU, un MSR, un ARC et un AFDC, de sept du côté de l'opposition dont deux UDPS, un MLC, un UNC, un UFC, un Ecidé et un de la Démocratie Chrétienne. En ce qui concerne la société civile, elle sera représentée par sept délégués à savoir un de l'Eglise catholique, un de l'Eglise du Christ au Congo, un de l'Eglise de réveil, un de l'Eglise musulmane, un de l'Eglise Kimbangiste, un leader d'opinion de la jeunesse congolaise et un de la VSV. MM. Kufuor et Moka ont demandé aux trois composantes de confirmer leur présence à Bruxelles.

"La rencontre de Bruxelles fortement sécurisée par le ministère belge de l'Intérieur "sera technique, afin de déterminer le cadre de référence consensuel, la méthode à appliquer, les objectifs communs ainsi que le calendrier des prochaines rencontres à Pékin, Accra, Washington et Kinshasa. Une forte équipe technique congolaise et internationale est déjà à l'oeuvre : quatre assistants (Allemand, Belge, Congolais, Français) et 15 analystes congolais et internationaux", précise le communiqué de la co-médiation.

MM. Kufuor et Moka ont réaffirmé à cette occasion que leur mission de médiation, "soutenue par les instances européennes et africaines, est de jeter les bases d'un dialogue franc et consensuel sur les graves insuffisances du processus électoral en cours, afin de rétablir une confiance opérationnelle entre les institutions officielles congolaises, l'opposition et la communauté internationale".

Lors de l'élection présidentielle en RDCongo en novembre dernier, des observateurs internationaux ont constaté "de nombreuses irrégularités" qui, selon eux, ne peuvent pas renverser les résultats du scrutin. Cette année, la RDCongo organisera les élections locales.

La co-médiation a déclaré que dans une seconde phase, ils envisageraient de "vider, avant le sommet de la francophonie, le contentieux entre le président de la République Joseph Kabila Kabange et le président Etienne Tshisekedi wa Mulumba, leader historique de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS)".

MM. Kufuor et Moka ont également appelé le gouvernement congolais à "s'assurer de la paisible tenue de la marche du 16 février 2012, afin d'éviter les écueils de 1992", et l'Eglise catholique à "assurer la maîtrise rigoureuse des agitateurs malintentionnés", en présence de la Monusco pour aider à la protection des civils.

 

© Copyright Xinhuanet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents