Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


La loi du plus fort sur la mine congolaise: une enquête de la BBC épingle un général de l'armée congolaise

Publié par mjrrdcongo.over-blog.com sur 13 Novembre 2010, 12:31pm

Catégories : #Actualite

5170910467_e8e2a57f52.jpgUne enquête de la BBC révèle qu'un haut-gradé de l'armée congolaise a usé de la force militaire comme d'habitude pour aider une comlpagnie minière à s'installer dans une des mines en RDC, spécialement dans la mine d'or du nord Kivu, dans l'Est du Pays.

 

Le général Gabriel Amisi, chef d'état-major des forces terrestres, aurait touché une part des des revenus de la mine en échange pour ses services.

Le général-Major Gabriel Amisi Kumba alias Tango Fort est le numéro deux de la chaine de la commande miltaire des forces armées congolaises.

 

Ancien commandant rebelle au sein du RDc-Goma, il avait notamment été accusé par des organisations locales et internationales de défense des droits de l'homme d'avoir été directement impliqué dans les crimes de guerre.

 

Le général Amisi ne se contente pas de sa casquette militaire; il est notamment le président du célèbre V-Club de Kinshasa.

 

Selon plusieurs sources, il aurait passé un accord avec la compagnie minière Geminaco pour prendre le contrôle de la mine d'or d'Omate, dans le territoire de Walikale au Nord Kivu.

 

Le général Amisi a refusé de répondre aux questions de la BBC. Dans une lettre datant de février dernier, et dont la BBC a obtenu copie, le général Amisi ordonne l'éviction d'une compagnierivale -elle-même exploitant la mine sans en avoir les droits - et l'installation de Geminaco dans les chantiers d'Omate.

 

Des sources concordantes, le général Tango Fort s'était vu promettre un pourcentage d'au moins 25% sur l'or extrait de la mine chaque mois.

 

Le directeur de Geminaco, René Mwinyi, a nié l'existence d'un accord tel accord avec le général, admettant simplement avoir eu recours à ses services pour, a-t-il indiqué, chasser la compagnie rivale et les militaires alors présents à Omate.

 

Mr. Mwinyi a, cependant, affirmé que son entreprise Geminaco n'était pas concernée par la suspension des activités minières pourtant décrétée par le président Joseph Kabila au debut du mois de septembre. D'après les informations, des soldats déployés dans la région continuent d'excercer leur contrôle sur la mine d'Omate et y exploitant l'or. 


 


 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents