Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


La situation sécuritaire est calme en RDC, selon le porte-parole de la MONUSCO

Publié par Gabriel MANZUKULA Mjrrdcongo sur 24 Novembre 2011, 08:11am

Catégories : #Actualite

 La situation sécuritaire est demeurée calme sur toute l'étendue de la République Démocratique du Congo (RDC), nonobstant quelques incidents mineurs liés au processus électoral, a indiqué mercredi, au cours d'un point de presse hebdomadaire, le porte-parole militaire de la MONUSCO, le lieutenant-colonel Félix Prosper Basse.

Selon Basse, à l'Ouest de la RDC la situation sécuritaire est calme nonobstant quelques incidents mineurs observés à Kinshasa et à Mbuji-Mayi, au Kasaï Oriental (Centre-Est de la RDC) tandis qu'à Mbandaka dans la province de l'Equateur (Nord-ouest de la RDC), des affrontements violents avaient opposés, le 12 novembre dernier, les militants des partis politiques Alliance Démocratique Humanitaire (ADH) et l'Union de libération du Congo (UCL).

Au Bas-Congo (Sud-ouest de la RDC), les forces de sécurité congolaise ont procédé le 16 novembre dernier à l'arrestation de deux soldats angolais au village Yawendan dans le territoire de Muanda pour avoir traversée illégalement la frontière nationale.

Pour M. Basse, dans l'Est de la RDC, la situation sécuritaire est sous contrôle dans le Nord-Kivu malgré la présence des rebelles rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) ainsi que des milices locales Mayi-Mayi Patriotes résistants congolais (PARECO) et de l'Alliance des Pariotes pou un Congo Libre et souverain (APCLS).

Cependant l'évasion des pensionnaires de la prison de Rutsuru, constitue une préoccupation additionnelle à la situation sécuritaire dans cette région.

Dans la province Orientale, a-t-il indiqué, la situation sécuritaire est restée également calme pendant la période sous examen, mais elle demeure cependant imprévisible à cause de la présence récurrente des éléments de l'Armée de Résistance du Seigneur (LRA) dans le triangle Bangadi-Ngilima-Duru.

A cet effet, a-t-il ajouté, le bataillon marocain et les Forces spéciales jordaniennes de la Force de la MONUSCO ont lancé avec les Forces armées de la RDC (FARDC), une opération conjointe dénommée « Search Light » (Rechercher la lumière) dans la région de Bangadi.

Par contre en Ituri, le miliciens du Front de Résistances Patriotique de l'Ituri (FRPI) continuent d'être signalés à Gety et Aveba.

Au Sud-Kivu, la situation sécuritaire est également sous contrôle, malgré la présence des milices locales Mayi-Mayi Rahiya Mutomboki et Yakutumba à Fizi, Uvira et autour de Shabunda, dans la péninsule d'Ubwari , sur le lac tanganyika et les régions avoisinantes. Cepandant, la Brigade du Sud-Kivu de la Force de la MONUSCO mène des patrouilles conjointes avec la Police Nationale Congolaise (PNC) et les FARDC, dans le but d'empêcher les exactions des groupes armés sur les civils et de protéger les populations en cette période des activités pré-électorales.

Au Katanga, dans le Sud –est de la RDC, la situation sécuritaire est relativement calme pendant la période sous examens, mais demeure extrêmement imprévisible suite aux heurts qui se sont récemment produits entre les militants des divers partis politiques dans certaines villes de la province.

En effet, la grande participation d'une jeunesse fortement militante dans les différentes campagnes électorales , suscite d' énormes tensions susceptibles de compromettre des élections.

Par ailleurs, au Kasaï Oriental, dans le Centre Est de la RDC, le Bureau de la MONUSCO de Mbuji-Mayi a dépêché pour quatre jours, le 16 novembre dernier, conformément à son mandat de protection des populations civiles, une mission conjointe à Lodjà, dans le district de Sankuru comprenant différentes sections, dont les Observateurs militaires de la Force de la MONUSCO et la Police onusienne.

 

© Copyright Xinhuanet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents