Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


Le secret messianique: la confession du messianisme et la divinité de Jesus dans l´évangile de Marc

Publié par Gabriel manzukula Mjrrdcongo sur 3 Juillet 2011, 19:07pm

Catégories : #Bible et Reflexion

Une des caractéristiques de l´évangile de Marc est la fréquence avec laquelle Jesus ordonne à certains personnages (esprits impurs, démons, bénéficiaires de quelques miracles, disciples...) qu´ils restent silence et ils ne dévoilent à personne son identité. C´est un fait INDISCUTIBLE que l´evangile de Marc, de manière plus accentuée que les autres synoptiques, a montré significativement le secret avec lequel que Jesus avait voulu camoufflé sa messianité pendant sa vie terrestre.

 

Dans le tableau suivant je vais resumer les différents moments à travers lesquels, je trouve dans l´évangile de Marc, Jesus ordonne vivement à certains gents qui les approchaient de ne pas divulguer quelque chose sur soi ou sur son identité:

 

Mc 1, 24 - 25 Dans la synagogue, un homme possédé par un esprit impur reconnait la vraie identité de Jesus, quand il dit: Je sais qui tu es : "le Saint de Dieu." Soudain Jesus lui dit: "Tais-toi et sors de lui."
  Mc 1, 34   Jesus guérit en chassant beaucoup de démons. Et il ne les laissait parler, parce qu'ils savaient qu´il était.
Mc 1, 43 Jesus guérit un lepreux. et lui dit :"Garde-toi de rien dire à personne. Mais lui, une fois parti, se mit à proclamer hautement et à divulguer la nouvelle.
Mc 3, 11 - 12 Les esprits impurs, lorsqu'ilsont vu à Jesus, se jetaient à ses pieds et ils criaient en disant :"Tu es le Fils de Dieu !". Et Jesus leur enjoignait avec force de ne pas le faire connaître.
Mc 5, 43 Jesus, après avoir ressuscité une fillette et il recommanda vivement à la famille de ne rien dire à personne.
Mc 7, 44 Jesus s'en alla dans le territoire de Tyr. Étant entré dans une maison, il ne voulait pas que personne ne le sache.
Mc 8, 26 Après avoir que Jesus a guéri un aveugle et en le renvoyant chez lui en disant: "N'entre même pas dans le village."
Mc 8, 30 Pierre proclame que Jesus es le Messie, mais Jesus l´interdit de ne pas dire à personne sur lui ou de son identité

 

Le présommet de la révélation et le secret de son identité (Dieu le pére lui-même)
Mc 9, 9 Après la transfiguration, Jesus  leur ordonna de ne raconter à personne ce qu'ils ont vu, si ce n'est que quand  il serait ressuscité d'entre les morts.

 

Pourquoi ces insistences des ordres, des recommendations et des prohibitions de Jesus à ses contemporains pour qu´ils gardent le silence sur sa vraie identité?

 

En réalité et de manière générale, le secret messianique ne se correspond pas au Jesus historique, sinon bien qu´ il s´agit d´une construction dogmatique effectuée par la communauté postpascale, avec lequel cette communauté prétendait harmoniser les actions et la vie de Jesus, que selon certains chercheurs, n´avaient pas été messianiques, et la fe postpascale de la communauté que réellement elle croyait au carectère messianique de Jesus. Le secret messianique serait formé par 3 éléments fondamentaux:

 

1/ Les recommandations de garder silence données aux guéris, aux démons et aux disciples; 

2/ Les observations répétées sur l´incredulté et le manque de comprehension des disciples;

3/ L´adoctrinnement en paraboles.

 

En définitive selon certains chercheurs, Jesus n´aurait pas eu la conscience absolue d´être le Messie, ni il agit comme tel. La contradiction avec l´affirmation postpascale de que Jesus était le Fils de Dieu et le Messie (Christ) se surpasserait en créant la fiction de que c´étai Jesus lui-même qu´il ordonna à ces contemporains de garder silence sur son identité avant sa ressurection.

 

Aujourd´hui peu d´érudits acceptent cette interpretation pressedament évoquée. D´emblée, dans le propre évangile de Marc nous nous rencontrons avec les prohibitions de Jesus et celles-ci ne sont pas respectées par les gents qui les recevaient et au contraire, ils les repandaient et rencontaient à tout le monde les guérisons miraculeuses produites par Jesus... Ce qui decréditait la position de ces chercheurs.

 

Je peux dire qu´il existe plusieurs explications sur le secret messianique de l´évangile de Marc. Les points sur lesquels les théologiens biblistes ou les biblistes se discutent et ne se mettent pas d´accord basiquement ils sont 3, sur:

 

- Si le secret messianique se correspond avec l´activité de Jesus historique ou si, par contre, il est une création de la communauté postpascale.

 

- Si ces versets ser lesquels apparait le secret messianique sont une création redactionnelle de Marc ou s´ils apparaitraient déjà dans le matériel duquel cet évangéliste s´est servi pour composer son oeuvre.

 

- La dernière explication de la motivation à laquelle obéit l´idée du secret messianique.

 

Ceux qui situent le secret messianique dans la vie de Jesus historique soutiennent que cette caractéristique obéit à la thèse que Jesus, pendant sa prédication, il se motrerait beaucoup plus reservé par rapport à ce titre de Messie. Ainsi, Jesus n´aurait pas dit rien sur son dignité messianique avant sa passion., surtout sa mission ne correspond pas avec le messianisme politique ou libérateur qu´en ce temps-là les juifs attendent. Jesus ne pouvait pas se présenter devant ses frères juifs avec le message qu´il était le Messie sans provoquer une radicale interpretation équivoquée sur sa mission et sa personne et sans occasionner le danger d´un mouvement politique et l´intervention des romains.

 

Ensemble avec cette explication, et sans entrer nécessairement en contradiction avec elle, il existe aussi une explication du secret messianique qui part de considerer la fonction que le dit secrte joue dans le reçu de Marc et de sa conception théologique. Dans ce sens, les spécialistes, à partir d´une analyse détaillée de l´évangile, il semble qu´ils arrivent à la conclusion que la plupart (ne pas tous) de recommandations ou ordes de Jesus sur "garder silence" on le doit à la redaction de Marc. Avec lequel l´évangéliste nous dirait que la comprehension totale de l´identité de Jesus comme Fils de Dieu et Messie (Christ) seulement arrive à la compréhension après sa mort sur la croix et sa ressurection au séjour des morts. La clé de compréhension de ces ordres de silence dans le texte de Marc se trouverait particulièrement dans ces versets:

 

Mc 9,9: Comme ils descendaient de la montagne, il leur ordonna de ne raconter à personne ce qu'ils avaient vu, si ce n'est que quand le Fils de l'homme serait ressuscité d'entre les morts.

 

Mc 15, 39: Voyant qu'il avait ainsi expiré, le centurion, qui se tenait en face de lui, s'écria :"Vraiment cet homme était fils de Dieu !"

 

Seulement avec la mort sur la croix nous nous comprenons réellement la condition messianique authentique de Jesus, sa vraie identité comme Fils de Dieu. Et pourtant le sens du secret messianique est  l´identité complète et pleine de Jesus comme Fils de Dieu révélée et connue après sa mort sur la croix et sa ressurrection. L´identité de Jesus est la révélation de Dieu lui-même qui a pris notre condition humaine. Cependant avant sa mort et sa réssurrection, cette révélation de l´identité de Jesus de Nazareth comme Fils de Dieu était incomplète et son interpretation était d´une manière équivoquée avant la passion et réssurrection. Seulement à la lumière de la croix ce secret acquière le vrai sens et le vrai caractère messianique de Jesus et de son identité comme Fils de Dieu; jusqu´à ce moment sa compréhension était incompléte, c´est ce qui a occasionné des malentendues et des incomprehensions entre les gents de différents époques.

 

L´insistence dans cet aspect je le comprend et nous le dois dans l´évangile de Marc, dans le sens que je constate que l´écrivain sacré était plus préoccupé par le fait que ses chrétiens de ce temps-là pouvaient comprendre mal à Jesus de Nazareth et ils n´étaient pas disposés à le suivre sur son chemin de la croix. Donc, ils avaient le doute en eux sur Jesus. C´est pour comme chrétiens le facteur foi (confiance) doit joué un papel prépondérant dans la vie sans oublié aussi le facteur raison. Comme disent les latins Fides et Ration. Avoir deux pieds sur terre pour voler.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents