Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


Les morts ne sont pas mort: affaire Tungulu continue. Mais la famille de kinshasa renonce à la procédure, La Belgique ne se fatigue et ne se laisse pas corrompre

Publié par mjrrdcongo.over-blog.com sur 2 Novembre 2010, 20:14pm

Catégories : #Justice

ManifestationaArmand TunguluEn RDC, la famille d'Armand Tungulu met fin à la procédure qu'elle avait lancée après sa mort en détention. Ce Congolais de Belgique est décédé le 2 octobre 2010, à Kinshasa, après avoir été arrêté pour avoir jeté une pierre sur le convoi présidentiel, le 29 septembre dernier. La famille a-t-elle subi des pressions pour renoncer à faire la lumière sur ce décès ? L'avocat de la famille, qui a pris acte et informé la justice de cette décision, se dit surpris. Concrètement il n'y a donc plus de procédure lancée en RDC. Mais en Belgique, la procédure lancée par la famille belge du défunt, se poursuit.

 

Maître Willy Bolio avait été mandaté il y a quelques jours par six proches d'Armand Tungulu. Mais cette fin de semaine, les plaignants ont fait marche arrière et lui ont demandé d'arrêter la procédure. L'avocat a donc envoyé lundi 1er novembre 2010 une lettre de désistement au procureur général de la République. Maître Bolio ne sait pas si ces clients ont subi des pressions mais il s'étonne de leur démarche : « C’est une grande surprise parce que je ne peux pas imaginer que les victimes puissent jouer le jeu du pouvoir. Cela me déçoit un peu, mais… quelque part, eux-mêmes savent pourquoi ils l’ont fait ».

 

La seule procédure qui demeure aujourd'hui est celle lancée à Bruxelles par la femme d'Armand Tungulu. Deux plaintes ont été déposées, l'une au pénale l'autre au civil, respectivement les 3 et 11 octobre. Explications de Maître Jean-Claude Ndjakanyi, avocat de la famille belge : « La plainte au pénal, c’est de demander que les juridictions belges instruisent l’affaire pour savoir ce qui est arrivé à Monsieur Tungulu et qui sont les responsables de sa mort. C’est la première plainte. La deuxième, qui est une demande au civil, est de dire : Monsieur Tungulu est annoncé mort et la famille voudrait récupérer son corps pour l’enterrer ».

 

Les deux procédures suivent leur cours. Le tribunal de première instance de Bruxelles a déjà pris une ordonnance réclamant le rapatriement de la dépouille du défunt en Belgique mais l'Etat congolais refuse pour l'instant de répondre à cette demande.

 

RFI

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents