Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


Mlc et Bemba en deuil / Marius Gangale : mort confirmée !

Publié par Gabriel MANZUKULA Mjrrdcongo sur 24 Novembre 2011, 08:17am

Catégories : #Actualite

Le mobile de l’assassinat de cet élu provincial de Bandalungwa demeure encore un mystère et le restera peut-être pour longtemps. Toutefois, d’après certains recoupements, alors qu’il était au volant de sa Jeep 4×4, accompagné de son épouse, et coincé dans un embouteillage, deux hommes en arme qui, manifestement, étaient à ses trousses, ont fait irruption et l’ont tiré dessus. Les faits se sont passés ce mardi 22 novembre 2011 vers 22 heures, au croisement des avenues Libération (ex. 24 novembre) et Mabeka dans la commune de Selembao. Est-ce un crime crapuleux ou un règlement des comptes ? A ce stade, difficile d’affirmer ou d’infirmer. Toutefois, au MLC, son parti politique, l’on dénonce un crime politique. Dans une déclaration politique lue hier sur le plateau de CCTV, le MLC exige une enquête indépendante, pour élucider les circonstances de cet assassinat odieux et demande, par ailleurs, à ses cadres et militants d’être vigilants. Troublés par l’annonce de ce meurtre, les Etats-Unis rappellent au Gouvernement Congolais son devoir d’assurer un espace politique sécurisé permettant aux candidats de conduire leurs campagnes librement. L’UE, pour sa part, souhaite qu’une enquête rigoureuse et transparente soit conduite pour faire toute la lumière sur les circonstances de ce crime. L’Honorable Gangale, il convient de le rappeler, est le deuxième Député provincial du MLC à être assassiné dans les circonstances similaires, au cours de cette législature finissante, après son collègue Daniel Botheti, à l’époque Vice-Président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa. C’est vers 22 heures, heure de Kinshasa, plus précisément au croisement des avenues Libération (ex. 24 novembre) et Mabeka dans la commune de Selembao, que l’Honorable Marius Gangale, Député Provincial de son état, a été tué par balle. D’après certains recoupements, alors qu’il était au volant de sa Jeep 4×4, accompagné de son épouse, et pris visiblement dans un embouteillage, deux hommes en arme qui, manifestement étaient à ses trousses, ont fait irruption et l’ont froidement abattu. ‘‘Nous étions bloqués dans un embouteillage sur 24 (avenue de la Libération. Nous avions remarqué deux personnes suspectes. L’une est d’abord passée faisant signe à l’autre qui est venue à son tour’’, a déclaré la veuve, l’unique témoin au moment des faits qui fait savoir, ensuite, qu’après avoir observé ce mouvement suspect, son mari va vite verrouiller les portières de la voiture. Et d’ajouter que : ‘‘les bandits ont tiré sur lui une balle de par les glaces du côté où je me trouvais. J’ai entendu mon mari lancer un cri. Et je me suis jeté vers le siège arrière pour me cacher. J’ai vu du sang mais je me suis dit qu’il avait juste reçu une balle au niveau du bras’’. Ces assaillants, affirme la veuve, lui ont ravi 400 USD. ‘‘Mais, avant de partir, signale-t-elle, ils se sont dits quelque chose à l’oreille que je n’ai pas saisie’’. L’élu de Bandalungwa est le deuxième Député provincial du MLC à être assassiné dans les circonstances similaires, au cours de cette législature finissante, après son collègue Daniel Botheti, à l’époque Vice-Président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa. Est-ce un crime crapuleux ou un règlement des comptes ? A ce stade, difficile d’affirmer ou d’infirmer. Toutefois, au Mouvement de Libération du Congo, son parti politique, l’on dénonce un crime politique. Dans une déclaration politique lue hier sur le plateau de Canal Congo Télévision, le MLC exige une enquête indépendante pour élucider les circonstances de cet assassinat odieux. Le parti cher à Jean-Pierre Bemba Gombo demande, par ailleurs, à ses cadres et militants d’être vigilants. Les Députés Provinciaux, dans l’ensemble, et le Groupe Parlementaire MLC au sein de l’Assemblée provinciale condamnent avec la dernière énergie ce crime dévergondé et appellent à une enquête urgente pour que lumière soit faite sur ce meurtre. Les Etats-Unis et l’UE préoccupés Les Etats-Unis, à travers un communiqué de la section des affaires publiques de l’Ambassade, tout en se disant troublés, présentent leurs condoléances à la famille du disparu. ‘‘Bien que le mobile de ses agresseurs soit incertain, le fait que cette attaque ait été perpétrée à l’approche du jour des élections nous appelle tous à comprendre comment les actes d’agression portent atteinte au processus démocratique’’, souligne le communiqué. Aussi, les Etats-Unis appellent de nouveau tous les partis politiques congolais, leurs leaders et leurs partisans à agir de manière responsable et à renoncer à la violence et aux discours haineux. Les Etats-Unis rappellent également au Gouvernement Congolais son devoir d’assurer un espace politique sécurisé permettant aux candidats de conduire leurs campagnes librement. L’Union Européenne qui se dit, quant à elle, préoccupée par ce crime grave, commis à quelques jours de la fin de la campagne électorale, souhaite qu’une enquête rigoureuse et transparente soit conduite, pour faire toute la lumière sur les circonstances de ce crime. 

© Copyright La Prospérité

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents