Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


Premier voyage de Christine Lagarde en Afrique : la RDC n’est pas l’ordre du jour

Publié par Gabriel MANZUKULA Mjrrdcongo sur 16 Décembre 2011, 11:57am

Catégories : #Actualite

Mme Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), se rendra au Nigeria et au Niger du 18 au 22 décembre 2011. Pour son premier voyage dans le continent noir, Mme Lagarde n’a porté aucun intérêt sur l’Afrique centrale, notamment la RDC.

Pour son premier voyage en Afrique depuis sa nomination au poste de directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Mme Christine Lagarde n’a pas porté son intérêt sur l’Afrique centrale. Seuls deux pays de l’Afrique occidentale, l’un francophone, le Niger, et l’autre anglophone, le Nigeria, ont retenu l’attention de la patronne du FMI.

Au siège du FMI à Washington, capitale fédérale des Etats-Unis, l’on n’a pas motivé ce choix.

Toujours est-il qu’à première vue, l’Afrique centrale ne semble pas se trouver dans les priorités de la directrice générale du FMI, en ce compris, la RDC en proie depuis la proclamation des résultats provisoires de la présidentielle du 28 décembre 2011 à une crise postélectorale.

Lors de ce voyage en Afrique, Mme Lagarde s’entretiendra, annonce le FMI sur son site Internet, avec les responsables politiques et les représentants du secteur privé et de la Société civile sur les défis auxquels sont confrontés les pays africains en soulignant la ferme volonté du FMI de renforcer ses liens de partenariat avec l’Afrique subsaharienne.

«Je me réjouis vivement d’effectuer bientôt ma première visite en Afrique en qualité de directrice générale du FMI. L’Afrique est une composante primordiale du FMI et j’entends tout particulièrement être à l’écoute des acteurs de la région et renforcer notre partenariat», a déclaré Mme Lagarde avant son départ pour l’Afrique. «Les économies africaines ont accompli des progrès considérables ces dernières années. Cependant, l’économie mondiale traverse une phase critique et, en ces temps difficiles, nous devons veiller à affronter tous ensemble les défis communs à tous les pays membres du FMI, en Afrique et dans le reste du monde ».

À Abuja, Mme Lagarde aura une série d’entretiens avec les dirigeants du Nigeria, dont le président Goodluck Jonathan et Mme Ngozi Okonjo-Iweala, ministre coordinatrice pour l’Économie et les Finances. À Lagos, elle participera à une table ronde sur le thème : «L’avenir de l’Afrique : la riposte aux défis économiques mondiaux d’aujourd’hui», avec des représentants du secteur privé, du monde universitaire, d’organisations de la Société civile et d’instituts de recherche.

Au Niger, Mme Lagarde rencontrera le président Mahamadou Issoufou et prendra part à une réunion ministérielle consacrée aux «Défis du développement économique au Niger». Elle prononcera un discours devant l’Assemblée nationale et rencontrera des représentants des institutions financières et du secteur privé.

Par Faustin Kuediasala




 

© Copyright Le Potentiel

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents