Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


RDC: les opérateurs de téléphonie cellulaire demandent la reprise de SMS

Publié par Gabriel MANZUKULA Mjrrdcongo sur 16 Décembre 2011, 12:08pm

Catégories : #Actualite

Les représentants des opérateurs de téléphonie cellulaire et des fournisseurs d’accès à Internet ont demandé au vice-premier ministre et ministre des Postes, Transports et télécommunications (PTT), Louis Koyagialo, jeudi 15 décembre, de lever la suspension du service de messagerie téléphonique (SMS) intervenue au lendemain du scrutin présidentiel et législatif du 28 novembre dernier. 

Le vice Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Adolphe Lumanu, avaient décidé, samedi 3 décembre, la suspension de ce service pour «préserver l’ordre public et assurer un aboutissement heureux du processus électoral en RDC» alors que les résultats de la présidentielle non vérifiés et non publiés parla Ceni circulaient à travers le SMS.

Selon Tarcisse Mukindji, représentant des opérateurs des télécommunications à la Fédération des entreprises du Congo (FEC), la suspension de SMS cause aux compagnies téléphoniques une perte quotidienne moyenne d’environ 150 000 dollars américains par jour.

Mais il affirme que les opérateurs ont compris la décision du gouvernement « motivée par le souci de la protection [de la population] et de garantie de l’ordre public».  

Selon lui, les représentants des opérateurs de téléphonie cellulaire ont proposé au ministre des PTT de lever la mesure mais il précise que « tout le monde reste disposé à accompagner le gouvernement dans l’encadrement de ce service pour qu’il ne porte pas préjudice à l’ordre public» estimant que le SMS est un facteur de sécurité tant pour l’autorité publique que pour le citoyen.

Tarcisse Mukindji déclare à ce propos que les personnes en danger peuvent recourir aux SMS plutôt qu’aux appels vocaux quand ils veulent demander un secours.

«Le gouvernement nous a demandé de présenter ces moyens de manière structurée par écrit pour l’examiner dans les plus brefs délais. Chose que nous allons faire,» a-t-il conclu.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents