Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de gmanzukula-alternatif-congolais.over-blog.com

Dans ce blog, il sera question de publier toutes les réflexions, articles, commentaires et opinions à caractère socio-économiques, politiques, culturels et religieux.


«Irresponsable», «suivisme», «mépris du droit»: l'opposition dénonce les frappes françaises en Syrie

Publié par Gabriel MANZUKULA Mjrrdcongo sur 14 Avril 2018, 12:58pm

Catégories : #Actualite, #International, #Politique, #Forum et Analyses

«Irresponsable», «suivisme», «mépris du droit»: l'opposition dénonce les frappes françaises en Syrie© Mikhail Voskresenskiy Source: Sputnik
Un MiG 21 de l'armée de l'air syrienne dans une base militaire de Syrie. (image d'illustration)

Alors que les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni ont mené des frappes contre la Syrie dans la nuit du 13 au 14 avril, les responsables politiques français de l'opposition fustigent une intervention «dangereuse», sans consultation du Parlement.

Mise à jour automatique
  • «Pour la première fois de son histoire, la France d’Emmanuel Macron n’est pas du coté du droit», a jugé le député de Vaucluse et secrétaire général adjoint des Républicains, Julien Aubert. «En bombardant sans l’aval du Conseil de sécurité un pays souverain, comme Bush en Irak, elle détruit le système légal de l'ONU dont elle est une des premières bénéficiaires», a-t-il poursuivi, évoquant le droit de véto dont dispose la France au Conseil de sécurité de l'ONU, au même titre que la Russie, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Chine.

  •  
  • Nicolas Dupont-Aignan, député de l'Essonne et ancien candidat à la présidentielle de Debout la France !, a souhaité condamner «totalement cette intervention en Syrie qui est sans issue». «Emmanuel Macron et Donald Trump jouent aux apprentis sorciers», a-t-il poursuivi.

  • La députée Les Républicains des Bouches-du-Rhône et secrétaire générale adjointe du mouvement Valérie Boyer a interrogé sur Twitter : «Alors que la France a totalement été absente dans la lutte contre le terrorisme, Emmanuel Macron entre dans cette escalade de la violence malgré les mises en garde de l'ONU. Nous nous soumettons ainsi à la politique américaine contre la Russie... pour quels résultats ?»

  • Jean-Frédéric Poisson, le député du Parti chrétien-démocrate, a expliqué que le président de la République commettait une «double faute». Selon lui, la décision du chef de l'Etat de frapper la Syrie en coopération avec les Etats-Unis est une «soumission de la France à la diplomatie américaine et une violation du droit international !» «C’est totalement irresponsable», a-t-il encore fait savoir.

     

  • «Le suivisme d’Emmanuel Macron est irresponsable et dangereux. Si détestable que soit le régime d’el-Assad, on ne fait pas respecter le droit international en le violant soi-même», a tweeté le député France insoumise Adrien Quatennens. «Si l’objectif visé est la paix, la France gagnerait à être non-alignée. Non à la guerre !», a-t-il ajouté.

Le leader de La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, a fait savoir que les frappes menées contre la Syrie se faisaient «sans preuve, sans mandat de l'ONU et contre elle, sans accord européen et sans vote du Parlement français». Le tout, «sans aucune perspective politique en Syrie». Cette attaque est «une aventure de revanche nord-américaine, une escalade irresponsable», a-t-il poursuivi, estimant que la France méritait «mieux que ce rôle», car elle devait être «la force de l'ordre international et de la paix».

  • Le député de la France insoumise (LFI), Eric Coquerel, a déploré que la France suive «une fois de plus» les Etats-Unis dans une intervention militaire «hors ONU, sans vote du Parlement». «La décision d'Emmanuel Macron est irresponsable. Elle n’améliorera en rien le sort des peuples de la région mais aggrave les risques de conflit généralisé.», a-t-il encore commenté sur Twitter.

  • Le président du Front national (FN), Marine Le Pen, a fait savoir sur Twitter ce 14 avril que les frappes «contre la Syrie» engageaient la France «dans une voie aux conséquences imprévisibles et potentiellement dramatiques». «La France perd à nouveau une occasion d'apparaître sur la scène internationale comme une puissance indépendante et d'équilibre dans le monde», a-t-elle poursuivi, dans un message rédigé personnellement.

L'opération militaire menée par les Etats-Unis, le Royaume Uni et la France est «légitime», «proportionnée et ciblée», et ne vise pas «les alliés» de la Syrie, a fait savoir ce 14 avril le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, s'exprimant depuis l'Elysée lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre de la Défense Florence Parly.

Dans la foulée, la classe politique française a réagi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). Au plaisir
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents